23 octobre 2017

Guide de survie de la SNCB ... Ou presque !

Résultat de recherche d'images pour "gare ottignies"





Depuis hier, je suis redevenvue une utilisatrice de la sncb. 

J’avais stoppé cette folle aventure en 2012 à la fin de mes études pour devenir une conductrice.

 Occasionnellement, je prend le train pour des
longs (ou pénibles ) trajets tels que Bruxelles.

Mais voilà, j’ai trouvé du travail. 
Un boulot qui est loin et sur une route pleine de bouchons. Lorsque
mon employeur m’a dit que les trajets en trains étaient remboursés à 100% ( contre 40% en voiture)
j’ai de suite sauté sur l’occasion.

Sur le papier ça donnait :
- Train : 7min de voiture, 53 de train puis 5-7 minutes de marche  remboursé à 100%
-Voiture : 55 minutes sans les bouchons avec une voiture à essence qui consomme et qui a 16 ans. 
Remboursé à 40%

Étant dans une situation où mon double  mi temps est PAS DU TOUT avantageux ( grâce à l’état le ménage
gagne moins avec mes 2 mi temps qu’en étant au chômage minimum)j’ai de suite envisagé la solution SNCB.

Sauf qu’entre la version « papier » et la réalité, il y a un MONDE.


C’est le JOUR 1. Celui qu’on retient (Comme le dit Louane)
Vous connaissez ce jour hyper stressant : LE premier jour ! Vous avez peur, vous ne connaissez
personne, vous avez mal dormi et vous voulez donner une bonne première impression.
Et bien pour ma par, ça a été loupé en arrivant 4 minutes en retard ! Le train part àl’heure… J’y ai cru
sauf qu’en gare de Namur et Gemboux, il doit s’arrêter pour laisser passer un autre train. Bien-sûr on
est enfermés et on ne peut que subir… Si encore j’avais été prévenue en gare de départ j’aurai pris
ma voiture mais non…
À retour, j’avais bon espoir ! Je fini à 17h30 et le train est à 17h48 : je suis large ! Je regarde l’appli :
RAS
Yeah me voilà rentrée pour 18H40 ! ET BEN NON !
Arrivée à la gare je constate un «  départ à confirmé » qui se transforme bientôt en «+45 »
On nous conseille donc de faire un changement à Namur sauf qu’une fois dans le train on nous
annonce que la correspondance n’est pas assurée. Arrivée à Namur je vais voir… Elle était assurée me
voilà à la maison à 19h30 (en étant partie à 7H45)

Jour deux, on fait mieux ?
Ce matin, j’ai eu l’espoir… Je dirai même :
 L’Espoir ! L’Espoir que ce deuxième jour allait être sans
encombre. Ce matin, aucun soucis… 
J’ai juste dû courir à la prochaine gare car il n’y avait pas de place
de parking ( et celui de la Gare coûte 1/10 e de rein ! 
Bref, ce n’est pas grave car le train est arrivé à
l’heure et moi aussi !
Au retour , retour de l’Espoir ! 
Celui avec la majuscule ! J’arrive à la gare, pas d’inscription en rouge
sauf qu’a 17h45 ( le train arrive à 48) est annoncé 5minutes de retard, 6…7 et ça s’arrêtera là ! OUF
J’ai donc pris une décision, celle de clôturer mon article une fois que j’aurai passé un trajet
normalement !

Et de trois ?
Bien-sûr et ce 3 e jour est magique ! A l’aller, pas trop d’encombre mais au retour …
Coupure de courant dans mon wagon… 
Je ne me tracasse pas jusqu’à ce que je vois le contrôleur
passer en panique dans le wagon. 
Il nous annonce que plus rien ne fonctionne dans notre voiture (
parlophone, portes intérieures et extérieures,lumières,…) 
Donc, cet idiotes lieu de nous prévenir de
sa voiture qui fonctionne s’est enfemé avec nous de notre côté qui ne fonctionne pas… 
Après avoir fait des signes à d’autre passagers étant dans une voiture qui fonctionnait nous avons pu changer de voiture juste avant que nous soyons arrivés à mon arrêt…
Si je ne l’avais pas vécu, je ne l’aurai pas cru !

Quatre, la semaine va y passer ?
On commence la journée avec 5 minutes de retard ! Il va encore falloir courir !
Et ainsi de suite tous les jours jusqu’à 


la grève du … 10/10 !
Cette grève m’a permis de prendre conscience que malgré tous ses désavantages la sncb n’est pas si mal que ca….
Après 2h de trajets en voiture dans les bouchons à admirer les gens se curer le nez j’ai fin par apprécier mon train train quotidien !

Dans le train, je peux dormir, lire, écrié des articles, parler, surfer sur le web,… 
En voiture c’est concentration optimale pour au fin arriver également en retard …
Je pense donc que le train me convent bien pour un si long trajet car il me permet d’optimiser mon
temps et de gagner de l’argent car il est à 100% pris en charge par mon employeur !
Ils faut néanmoins prévoir quelques petites choses pour survivres aux transports en commun :
* Avoir l’application snob pour suivre les retard, suppression ou autre départ à confirmer
*  Toujours avoir un plan B ( autre train, correspondance, bivouac …)
 *de quoi boire et manger ( valable aussi pour les bouchons afin
De ne pas noir nourrir avec une boîte de valda)
*  Prévoir du Déo si vous avez  un odorat puissant cela pourra odeurs corporelles
qui vous entourent
*  Prévoir de quoi vous occuper ou optimiser votre temps : livre, musique, iPad, travail, cours,…
*  Avoir une batterie de secours en cas d’annulation ou retard …. 
La batterie déchargée on
connaît tous et s’il faut parvenir un proche vous risquez d’etre ennuyé !
J’espre que cet article vous aura plu, il me reste encore 40 minutes de trajets, je vais finir ma nuit !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire


Mon blog se nourrit de vos commentaires! Merci

Copyright © 2015 Les lubies d'une adorable emmerdeuse