25 septembre 2017

Je suis une mamy?!

 http://www.adorable-emmerdeuse.be/2017/09/je-suis-une-mamy.html


Depuis que j’ai 18ans, je suis la « Mamy » du groupe…
Pour certain, cela est négatif ( et avant je le voyais aussi ainsi ) mais maintenant j’assume et je revendique ce statut car il fait partie de ma personnalité et que je mets un point d’honneur à m’accepter telle que je suis.



Je n’aime pas sortir

C’est LA chose qui a fait que mes amis m’ont d’abord appelé la Mamy. «  je suis fatiguée je rentre » c’était mon excuse de base. Ça à découlé sur : la Mamy qui va se coucher à 22h. En réalité, je n’étais pas toujours fatiguée. J’avais juste envie de fuir les soirées que je n’aimais pas surtout en sachant que mon syndrome du côlon irritable allait me guetter après le premier verre.

Ca c’était surtout pour les soirées en « boîte » ou dansées cafés. Je déteste ça…

Je respecte ceux qui aiment mais moi je ne m’amuse pas entourée de gens que je ne connais pas et qui s’enjaillent avec un verre en essayant de se parler même si on ne s’entends pas avec de la musique.

Me déhancher sur la piste….pourquoi pas. Sauf que la foule et moiça fait 10.000

Moi, je suis bien en petit comité. Chez des amis ou moi, autour d’un repas ou d’un apéro. Un petit verre dans un petit car sympa ne me dérange pas mais pas des heures.

J’aime ranger ma maison pour accueillir des amis. Leur préparer de jolis apéro et de bons repas. Regarder des vidéos marrantes, faire un karaoké, un jeu de société…

Vous voyez le genre.
Cela semble normal à 30 – 40 ans mais moi c’est le cas depuis que j’ai…18 ans.

Aux yeux des autres je suis la « Mamy » à mes yeux je suis une fille qu aime profiter de ses amis à 100% et qui est certes casanière mais quand même hyper extravertie et ouverte.



Je suis bien dans ma maison qui est mon endroit le plus cher

Comme je vous le dis, je suis bien dans ma maison. Si mon chéri gagne bien sa vie plus tard, je me vois bien travailler à mi-temps pour m’occuper de ma maison.

J’aime être chez moi, entourée de mes objets qui sont précieux à mes yeux. Certains me disent matérialiste. Je ne sais pas si c’est le bon mot.

J’aime les objets, j’aime posséder. Pas pour me la peter mais parce que ça me rassure.

Dans ma famille, on est pas tactile. On ne se fait pas de câlin ni de bisous… On est pas mal poli on a juste été élevé comme ça. Par contre, on se fait des cadeau tous le temps. Une babiole, une petite attention mais c’est comme ça qu’on se montre qu’on s’aime.

Ce que vous voyez donc comme des objets autour de moi, ce sont des bisous et des câlins.

Acheter, c’est aussi une preuve de confort. «  je n’ai pas à me priver, c’est que  tout va bien »

Ça peut sembler bizarre, je sais .

Je ne mets pas les mêmes vêtements chez moi que ceux que je porte pour partir :

#tenuedemerdedudimanche

vous l’avez vu sur Instagram ?
Ça me correspond assez bien !
A l’heure où beaucoup de femmes modernes se maquillent pour rester chez elle. Moi, je ne m’habille même pas ! Enfin si, je ne reste pas en pyjama mais j’ai une partie de ma garde robe destinée aux vêtements « pour la maison »

J’ai mes tenues classiques pour partir puis j’ai des tenues plus « fun » dans lesquelles je suis à l’aise pour resterà la maison.

C’est une des raisons pour lesquelles je déteste qu’on  passe chez moi à l’improviste. Même si j suis à l’aise, ce n’est pas pour ça que j’ai envie qu’on me voit en mini short Pokémon.



J’ai des activités de Mamy

Pour moi, ce ne sont pas des activités de mamy. C’est juste avoir des goûts différents.
J’aime m’asseoir sur un banc et regarder les gens passer. J’aime lire, aller à des expositions ou encore visiter des musées.
J’aime les loisirs créatifs, redonner une deuxième vie à de vieux meubles ou encore tricoter, tisser et bientôt coudre.

Ma soirée idéale c’est être en tenue cosy à la maison ( avec chéri ou des amis) avec bougie, chat et apéro. Après, l’activité peu varier : film, jeu, console, …





Ce qui me fait le plus rire c’est qu’a l’aube de leurs 30 ans celles qui me traitait «  gentiment » de mamy deviennent de plus en plus comme moi…  Plaid et petit MUSSO auto in du feu, puzzle ( même moi je ne suis pas encore au stade du puzzle mouhaha)

Pour conclure, je ne suis pas une mamy. Je suis juste une ado qui avait décidé d’écouter ses envies au lieu de suivre les autres. Au début je n’assumai pas. Puis finalement je suis fière. Ca veut dire que déjà ado, je savais m’écouter et cela m’a appris à meme connaître moi-même.

Alors, si des fois vous avez honte de vos envies, foutez vous en ! C’est une belle preuve de maturité d’assumer sa différence.

Alors des autres mamy dans la place pour s’enjailler avec moi un soir en pyjama une pièce, série et chips à la main ?

1 commentaire :

  1. Hello,
    Je suis plutôt pareil. J'ai toujours préféré inviter les gens chez moi, dans un environnement que je connais bien, sans surprise et ainsi pouvoir mieux profiter de leur présence.
    Qu'est-ce qu'on a pu me le reprocher... On m'appelait pas la mamy, mais la rabat-joie :( celle sans humour qui sait pas s'amuser. Alors que pas du tout.
    Hyper sensible et sans expression. On ne m'a pas appris les câlins et ni à exprimer les sentiments.
    J'aime aussi posséder des choses, je suis du genre collectionneuse. Ça rend ma réalité plus palpable.
    Bref, je te comprends pleinement :)
    Belle journée

    RépondreSupprimer


Mon blog se nourrit de vos commentaires! Merci

Copyright © 2015 Les lubies d'une adorable emmerdeuse